• Daffy Duck

    Il fait ses débuts le 17 avril 1937 dans le court métrage Porky's Duck Hunt de Tex Avery. À ses débuts, sa taille est proche d'un vrai canard (comme le prototype de Bugs Bunny l'était d'un vrai lapin), avant de devenir presque aussi grand que Elmer Fudd ou Porky Pig, ses antagonistes. Il est alors représenté comme un canard fou sautant subitement partout et riant d'une façon hystérique, et doté d'un esprit de répartie aussi vif que celui de Bugs Bunny.


    Apparitions furtives (après 1968)

     

    Daffy vit sous un caméo et fait son apparition dans d'autres films et dessins-animés comme dans le film de 1988, Qui veut la peau de Roger Rabbit ?, dans un duel de pianos contre Donald Duck (son rival de Walt Disney). Daffy possède également un rôle majeur dans le film de 1996, Space Jam, et dans le film de 2003, Les Looney Tunes passent à l'action. Cette même année, Warner Bros. décide de lui faire sa propre émission intitulée Duck Dodgers. Il a aussi fait son apparition dans un épisode de Titi et Grosminet mènent l'enquête qui a été diffusé aux États-Unis le 27 mars 1999. Daffy fait son apparition dans plusieurs webtoons2. Daffy Duck est également le héros (malheureux) des génériques de début et de fin du film Gremlins 2, la nouvelle génération

    Dans l'émission Les Tiny Toons, Daffy apparaît en tant que professeur à la Looniversité Acme, et aussi en tant que mentor de Plucky Duck. Il apparaît aussi bébé dans la série Baby Looney Tunes, et dans les Animaniacs et dans Histeria!. Dans Les Loonatics, son équivalent se nomme Danger Duck (doublé par Jason Marsden aux États-Unis), qui est ennuyeux et peu intéressant auprès de ses partenaires. Dans la majorité de ses caméos, le canard égoïste, névrosé, et fou furieux de Chuck Jones est la version préférée des scénaristes.

     


    Renouveau

    Plus récemment, Daffy possède un plus grand rôle dans les films et dessins-animés. Dans le film Les Looney Tunes passent à l'action, les frères Warner décident de donner le premier rôle à Daffy et tentent d'éloigner les projecteurs loin de Bugs Bunny, comme démontré dans le film Bah, Humduck! A Looney Tunes Christmas, dont le premier rôle est attribué à Daffy tandis que Bugs apparaît en second plan.

     

     

    « Daffy DuckBip Bip et Vil Coyotte »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :